Translate

Thursday, 23 April 2015

The raffia shoe maker-Le faiseur de chaussures en raffia.

There is a wonderful soft-spoken man in the medina who makes shoes out of raffia.
Il y a, dans la medina, un homme merveilleux qui fait des chaussures en raffia.


His shop is so tiny, it is easy to miss when you go by, but once inside you are in Raffia heaven.
Son échoppe est tellement petite qu'il est facile de la rater, mais une fois à l'intérieur on est au paradis du raffia.


Here he is packing some slippers for my sister.
Le voici empaquetant des mules pour ma soeur.



The shoes are a bit stiff at the beginning but after a few days they become as soft as silk. The shoes are made entirely by hand with crochets and needles. They have leather soles and sometimes also have some decorations in leather.
Les chaussures sont un peu raides au début mais après quelques jours elles deviennent aussi douces que de la soie. Les chaussures sont faites entièrement à la main avec un crochet et des aiguilles. Les semelles ainsi que, parfois, certaines parties de la chaussures, sont en cuir.





He has earned a number of well deserved awards for his work as shown on the photographs on his shop wall.
Il a reçu de nombreux prix bien mérités pour son travail comme en attestent ces photos au mur de son échoppe. 


Images: Joelle Desparmet


Wednesday, 15 April 2015

Moroccan embroidery in Asilah-Les broderies marocaines d'Asilah.



By now you must know my fascination with Moroccan embroidery. I have posted about them here before. The delicate and intricate embroidery is made almost entirely by hand and I can't begin to comprehend the amount of patience and talent it takes to make one fo these garments.
Vous devez connaitre ma fascination pour les broderies marocaines car j'en ai déjà parlé dans ce blog. Ce travail délicat et complexe est presque entièrement fait à la main et je suis émerveillée par la patience et le talent qu'il requiert.

These caftans and djellabas were made in Asilah, not far from Tangier, by the young man below. As their beauty is self explanatory, I'll just let you admire the work.
Ces caftans et djellabas ont été confectionnées à Asilah, non loin de Tanger, par le jeune homme ci-dessous. Leur beauté se passe de commentaire. Je vous laisse donc les admirer.





































































Images: Joelle Desparmet









Monday, 13 April 2015

Monday's eye on Tangier-Le coup d'oeil du lundi sur Tanger


 Beautiful details of an entry-way in Asilah. The brass knocker, the giant-nail motif, the elegant red stone double arch.
Une magnifique entrée à Asilah. Le heurtoir en laiton, le motif clouté géant, l'élégance du double arrondi en pierre rose-orangé.


Image: Joelle Desparmet

Thursday, 9 April 2015

The restauration of the Kasbah Mosque-La renovation de la mosquée de la Casbah


 The mosque in the Kasbah of Tangier is being renovated. It was established in the mid 18th century and renovated once in 1860. It was indeed in need of a face lift but is in fact being entirely refurbished inside and out.
La mosquée de la Casbah de Tanger est en cours de renovation. Elle fût établit dans la première moitié du 17è siècle et ensuite rénovée une première fois en 1860. Elle avait vraiment besoin d'une remise en état.


Magnificent ceilings have been restored outside...
Des plafonds peints magnifiques ont été restaurés à l'extérieur...


 ...and inside. 
...tout comme à l'intérieur.


The pillars and all the woodwork have been done anew. The brass chandeliers have been repaired and shined up. I took the pictures of the inside of the mosque while it was still possible as after the official opening I, as a non-believer, will not be able to enter.
Les piliers et les boiseries ont été entièrement refaites et les chandeliers en laiton ont été réparés et polis. J'ai pris ces photos pendant qu'il était encore temps car n'étant pas musulmane je ne pourrais pas entrer après l'inauguration.


Here are before and after photos of the minaret. The intricate brick and tile work has been replaced and the minaret returned to its original splendour.
Voici le minaret avant et après la rénovation. Le travail de brique et de jellij a été remplacé afin de rendre au minaret sa beauté originale.


What a joy to see this architectural marvel as it was once.
Quelle joie de voir cette splendeur architecturale retrouver sa grâce d'antan.

Images: Joelle Desparmet

Monday, 6 April 2015

Monday's eye on Tangier-Le coup d'oeil du lundi sur Tanger



Grey skies over Tangier. Early spring attempting to chase away the winter clouds.
Ciel gris sur Tanger. Le printemps naissant qui essaie de chasser les nuages de l'hiver.



Image: Joelle Desparmet

Thursday, 26 March 2015

Balconies in Tangier-Les balcons de Tanger.

Traditional Moroccan houses don't often have windows onto the street. The home is private and must not be seen by strangers. The light comes from a glass skylight in the centre of the house. Thus balconies are usually found in old houses built by non-Moroccans before Morocco's independence.
Les maisons marocaines traditionnelles n'ont pas souvent de fenêtres vers l'extérieur. La maison est un espace privé dont l'intérieur doit être caché des yeux étrangers. Ainsi, on ne trouve de balcons que dans les maisons construites naguère par les européens.



 Some of these balconies are ornate with intricate carved corbels and wrought iron railings.
Certains des balcons ont des encorbellements très détaillés et des fers forgés somptueux.


One can imagine the families who lived there, mingling with their Moroccan neighbours, learning Arabic while talking to them and while buying goods at the near-by market, just like I am doing now.
On imagine les familles qui habitaient ces maisons, qui se mêlaient à leurs voisins et apprenaient l'arabe en leur parlant quotidiennement ou en faisant leur marché tout près comme je le fais moi-même maintenant.

These balconies are proof of the strong foreign presence in Tangier until Morocco's independence in 1956.
Ces balcons sont les vestiges de la présence prolongée des étrangers à Tanger jusqu'à l'indépendance du Maroc en 1956.

Image: Joelle Desparmet

Monday, 23 March 2015

Monday's eye on Tangier-Le coup d'oeil du lundi sur Tanger


Lunch break at school in the Kasbah. Pink school aprons fluttering in the sun.
L'heure du déjeuner à l'école de la Kasbah. Tabliers roses papillonnant au soleil.


Image: Joelle Desparmet